JA Drancy

Son Histoire

L’origine de notre Amicale trouve sa source en 1934, cette date correspond à l’arrivée de notre copain Yves GUEGUEN de sa Bretagne natale à Drancy. En effet, Soeur Catherine qui avait le souci de préserver les relations entre anciennes et nouvelles jadistes, demande à Yves de s’occuper de la mise en place d’un carnet adresses et téléphones ainsi que sa mise à jour. Connaissant le caractère d’Yves ce projet vit le jour dès cette époque et il ne cessa de le maintenir jusqu’à l’année 2001. A cette date, il confia ses carnets à Claude LARTIGUE qui travailla aux dernières mises à jour pour préparer les invitations au Premier Centenaire du Club en Mai 2003.

A ses débuts, l’Amicale doit son nom au journal de la JAD : JADISTES, il est animé par Nono LECA et les éditorialistes sont René ACKERMAN, Jean LIEVRE, Edouard CAUSSIN (tous trois anciens présidents de l’association). Pendant plusieurs décennies c’est cet organe officiel qui informera les familles jadistes sur les activités du Patro. Au cours de ces décennies, le journal changera trois fois de titre pour devenir « FOYER » puis « LE DRANCEEN LIBERE » et enfin « LA TRIBUNE DU 26 ».

Des résultats, des reportages, des dessins, grâce à des rédacteurs zélés voient le jour. Une équipe composée entre autres de Jacques COUTURIER, d’Alain MAI et pour les dessins Michel BATEZAT, composera plusieurs numéros donnant des nouvelles de nos copains en Algérie. Claude LARTIGUE, avec l’aide de plusieurs jadistes Jacques BOULANGER, Daniel FIERS et Paul PINET, réactivera dès 2003, le journal Jadistes sous le nom de l’AMICALE JADISTES.

Cette revue a pour but d’informer les générations jadistes qui sont parties en province mais également celles et ceux qui ont cessé toutes activités au sein de l’association. Les nouvelles éditions connurent un beau succès dès la première année, puisque 120 copines et copains adhérèrent. C’est en 2008, répondant à la demande d’Alain MELAYE de donner un titre plus évocateur qui réunisse toutes les générations, que l’équipe trouve le nouveau nom : GENERATION’S JADISTES.