JA Drancy

Fin du premier trimestre

Nous voilà à la fin du premier trimestre. Ceux qui en ont profité ont déjà une bonne avance car ça passe si vite !

Le temps de rassembler les souvenirs  de l’année dernière et d’aborder les nouvelles acquisitions que l’année se termine; Pas l’année scolaire mais l’année civile.

Nous avons fêté la fin de cette période en réunissant élèves, parents et bénévoles autour du goûter habituel :

Plus de 120 personnes ensemble à notre siège pour passer un bon moment, manger de bonnes choses, rire et chanter.

Un cadeau souvenir tiré au hasard a été remis à chaque enfant présent.

***

Cinquante trois familles nous ont confié 103 enfants, filles et garçons à parts pratiquement égales qui ont profité de notre structure pour étudier, réviser et faire des exercices après les classes.

  • 64 élèves du Cp au CM2
  • 36 de la 6ème à la 3ème
  • 3 de 2e

Les inscriptions que nous avions suspendues en octobre pour faciliter la bonne mise en place de l’activité ont repris en novembre et décembre.

Le démarrage du « coup de pouce » en novembre a fait baisser la fréquentation des plus petits mais à partir de janvier nous attendons d’autres inscriptions de collégiens car certains ont beaucoup de cours en retard.

***

En collaboration avec la CAF nous avons remis aux enfants des chéquiers avec des bons d’achat représentant 45 euros, somme destinée à acheter des livres et du matériel pour s’améliorer dans la lecture et l’écriture : LA BONNE COMPREHENSION ET LA BONNE EXPRESSION.

***

L’équipe de bénévoles

Ci-dessous, les photos du goûter et la parole d’un bénévole

GouterACSEP_2016 (1) GouterACSEP_2016 (7) GouterACSEP_2016 (9) GouterACSEP_2016 (10) GouterACSEP_2016 (11) GouterACSEP_2016 (13) GouterACSEP_2016 (14) GouterACSEP_2016 (15) GouterACSEP_2016 (16) GouterACSEP_2016 (18) GouterACSEP_2016 (21) GouterACSEP_2016 (23) GouterACSEP_2016 (24) GouterACSEP_2016 (25) GouterACSEP_2016 (26)

 


PAROLE DE BENEVOLE

 

Je suis venu vous dire que… … … « Je ne suis pas venu vous dire que je m’en vais ».

Souvent, je me suis pourtant posé la question d’arrêter car malgré le nombre toujours important des inscriptions, il semblerait que beaucoup de parents et d’enfants ne savent pas pourquoi ils viennent vers nous et ne comprennent pas  l’intérêt pour eux de notre action.

Heureusement qu’il y a quand-même  un bon nombre d’enfants qui espèrent tirer un bénéfice de notre dévouement et de leurs propres efforts. Car tout est là : là réussite est dans la ténacité et la persévérance. C’est dans la préparation que réside la clé du succès.

Les bonnes notes ne s’achètent pas à coup de cours privés à domicile. Surtout quand la famille n’a déjà pas beaucoup d’argent superflu.  Les bons résultats ne s’obtiennent pas non plus en se faisant aider sur un devoir de temps en temps, même si c’est un devoir à forte notation, car une fois passée l’épreuve, les difficultés sont toujours là.

Je voudrais vous encourager à lire, relire, écouter des chansons ; éduquer votre oreille en vous écoutant vous-mêmes lire et chanter. N’hésitez pas à répéter plusieurs fois les expressions et les  mots nouveaux car c’est en vous familiarisant avec eux que vous augmenterez votre vitesse de compréhension des cours, des textes et des conversations. Ensuite, écrivez. Ecrivez tout ce qui vous passe par la tête, (ne vous souciez pas tout de suite de l‘orthographe  ni de la syntaxe car vous corrigerez en vous relisant) ; faites de la copie et ayez du respect pour votre propre façon de dessiner les lettres car cela fait partie de vous-mêmes. Ce que vous écrivez et la façon dont vous l’écrivez sont  un cadeau que vous faites à vos professeurs et à tous ceux qui sont amenés à vous lire.

Revoyez vos anciens cours, révisez, faites de la remise à niveau, appelez cela comme vous voulez mais revenez sans cesse sur vos acquis,  car c’est la seule façon de solidifier les bases sur lesquelles reposera votre avenir. Comblez les lacunes, réparez les fissures de votre ouvrage et ne le laissez pas s’écrouler. Aidez-vous aussi les uns les autres.

Ça peut paraître difficile à certains mais vos parents sont là pour vous encourager et vous soutenir ; vos professeurs, pour vous transmettre la connaissance et organiser votre progression. Nous aussi, les bénévoles de la JAD, nous sommes là pour vous accompagner et vous apporter notre expérience car, nous aussi, nous sommes passés par là nous avons eu des difficultés à surmonter.

Faites-vous plaisir en étudiant et faites plaisir à vos parents qui espèrent le meilleur pour vous.

Je ne suis pas venu vous dire que je m’en vais.

Si vous n’arrivez pas en disant : « j’ai pas de devoir », mais plutôt : «je suis venu parce que  je voudrais réviser ça ou ça ou ça », alors…  dans ce cas je reste.